DES NOUVELLES D’AKANY AVOKO AMBOHIDRATRIMO !

Depuis le 20 mars 2020, le centre Akany Avoko Ambohidratrimo est confiné. Plus aucune personne de l’extérieur ne peut entrer dans le centre et ceux qui sont déjà dedans ne peuvent plus sortir. Tous les bénévoles ont été renvoyés chez eux et seul le personnel habitant déjà sur les lieux ont pu rester pour assurer l’éducation des enfants et le quotidien du centre.

Les enfants avant tout !

Afin d’assurer la sécurité des enfants et leur bien-être, des bonbonnes d’eau répartis sur toute la propriété ont été transformées en fontaines pour se laver les mains ; des marmites de feuilles de plantes médicinales (ravintsara, eucalyptus, artémisia, etc.) faisant office d’inhalateurs ont été placés dans chaque dortoir pour les protéger contre le rhume et des masques lavables ont été confectionnés avec les matériaux dont ils disposaient, afin d’éviter de devoir aller au marché à tissus. Une réussite !

 

Jour après jour, les éducateurs brillent d’inventivité pour tromper l’ennui des enfants : compétition de chants et de danses, chorales, jeux, dessins entre eux, cours le matin et accès à la salle d’informatique l’après-midi; tout est fait pour assurer la continuité de leur éducation et de leur épanouissement. Mais cela n’est pas sans prix, au fur et à mesure des semaines, le personnel montre des signes de fatigue grandissants.

Aucun d’entre eux n’a été remplacé depuis le début du confinement. Mais grâce à leur positivité, ils restent déterminés pour le confort des enfants.

Par ailleurs, certains enfants ou anciennes jeunes filles du centre qui venaient ponctuellement (voir très fréquemment) n’ont plus la possibilité de profiter des aides du centre et des repas. Ce dernier a donc décidé de fournir des repas à travers les grilles à ceux qui n’avaient plus la possibilité de s’en procurer.

Les 220 enfants sont donc entre de très bonnes mains, en attendant que la situation s’améliore.

 

Actualités récentes